Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2014

Le plan: arriver à le figer et éviter les erreurs

image.jpg

 

J'ai rencontré deux problèmes lorsque je suis arrivé à l'étape de la conception du plan de mon réseau: d'abord, je n'ai pas toujours pensé à prendre en compte les limites de fonctionnement du matériel, ensuite j'ai eu du mal à me décider.

 

En effet, faire des plans c'est bien et en fin de compte pas très difficile, mais il faut arriver à en adopter un...et un seul.

Impossible de faire entrer sur une surface définie et non extensible toutes les envies et toutes les idées. À la fin il faut donc faire un choix, un seul et s'y tenir.

Cela nous ramène à la question de l'exploitation du réseau abordée dans la note précédente.

 

image.jpg

Le problème de la boucle de retournement en DCC

 

De la meme façon, il faudra bien vérifier que ce que nous avons imaginé et dessiné soit fonctionnel. En effet, il faut être vigilent sur certains points pas évidents à garder à l'esprit quand on débute:

- quelques approximation sur le plan et c'est un réseau qu'on arrive pas à boucler au montage,

- des pentes trop raide et les trains restent plantés dans les côtes,

- une courbe trop serrée et les voitures (environ 30cm pour une voiture voyageurs moderne) se touchent ou débordent beaucoup donnant un effet visuel désastreux.

-une entrée de tunnel en courbe trop près de la voie et là encore ça ne passe pas.

- des problème électriques non anticipés lors de la conception.

 

image.jpg

Le rail souple est parfois une solution

 

La liste n'est pas exhaustive et penser à ces différents points évitera bien des déconvenues. Par ailleurs, les animateurs des forums se feront un plaisir de vous aider, à condition que vous ayez un projet clair et déjà fait certains choix.

Quel type d'exploitation ?...pour quel plan ?

image.jpg

 

Maintenant que nous avons clairement défini la place disponible et que nous avons choisi une échelle, il nous faut décider d'un plan pour notre réseau.

En principe, les deux premiers éléments réunis ont débouchés sur une idée ou une ébauche de type de fonctionnement et de plan. Mais il faut encore cette fois, préciser clairement les choses et passer du rêve à la réalisation concrète avant d´aller plus loin.

 

La réalisation d'un plan de réseau peut être une étape très ludique grâce aux logiciels disponibles sur le net. Vous en trouverez deux en lien sur ce blog.

On peut également trouver sur le net des sites référençant divers types de plans desquels on peut toujours s'inspirer. Là encore vous trouverez un site en lien sur ce blog.

 

image.jpg

 

Pour ma part, je recommanderais de garder à l'esprit la façon dont on envisage de "jouer au train", afin de créer un réseau approprié à cette utilisation.

 

D´une façon générale, ma très faible expérience personnelle, m'incite à penser qu'une partie cachée (souvent appelée coulisse) est impérative si l'on veut pouvoir "garer" des trains ou des locos ainsi que pour éviter le côté "circuit jouet" sur lequel on voit le train tourner en rond sans le quitter des yeux. Là encore de nombreux exemple d'images de réseaux réalisés sont disponibles sur le net. 

 

image.jpg

 

Ensuite, il faut faire le choix (selon la place disponible) d'une gare en milieu urbain, d'un réseau de circulation de plusieurs trains, d'une gare de manœuvres, etc... Le plan en découlera.