Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2014

La deuxième question à se poser

image.jpg

 

Cette deuxième question semble évidente, au moins tout autant que la première. La réponse va en effet également conditionner directement et fortement le type de réseau envisageable en fonction de la place disponible déjà évoquée dans la note précédente:

 

Quelle échelle choisir ? 

 

Pour la plus part, la question ne se pose même pas, cela sera du HO (1/87ème), mais d'autres échelles existent et même si certaines sont vraiment spécifiques d'une pret ique ou d'un pays, l'échelle N n'est en revanche pas à négliger.

 

image.jpg

 

En effet, réduire de moitié ou presque la taille des voies, bâtiments et matériels roulants va donner bien des possibilités sur une surface réduite. 

 

Donc entre le HO et le N la question se pose vraiment si l'on a par exemple un simple plateau d'un mètre sur cinquante centimètres. Dans le premier cas on fera une voie industrielle avec de la manœuvre ou un diorama, dans le second on peut avoir un vrai réseau de circulation.

 

image.jpg

Liste des échelles normalisées:

Z: 1/220

N: 1/160

HO: 1/87

OO: 1/76

S: 1/64

O:1/48 ou 1/43,5

I: 1/32

II: 1/22,5

G: 1/20,5 au 1/28

 

J'avoue que je me suis posé cette question pour faire vivre mon 2500x1500. J'ai préféré le HO en fin de compte, car il m'a semblé y avoir plus de choix de matériel et une meilleure visibilité de certains détails pour mes yeux de quinquagénaire.

 

image.jpg

 

Le débat reste ouvert. En tout cas il vaut le coup car cela multiplie les choix de réseaux possibles pour une surface donnée et pour en tirer le meilleur profit en fonction des attentes de chacun.

Et pourquoi pas se lancer dans le N après un réseau en HO ou inversement ? 

Les commentaires sont fermés.